18,90

Deux films de Eric Baudelaire

L’Anabase de May et Fusako Shigenobu, Masao Adachi et 27 années sans images

Qui sont May et Fusako Shigenobu ? Fusako, leader d’un groupuscule d’extrême gauche, l’Armée Rouge Japonaise, impliquée dans de nombreuses opérations terroristes, s’est cachée pendant près de trente ans à Beyrouth. May, sa fille, née au Liban, n’a découvert le Japon qu’à 27 ans, après l’arrestation de sa mère en 2000. Masao Adachi ? Scénariste, cinéaste radical et activiste japonais engagé auprès des luttes armées et de la cause palestinienne, reclus lui aussi au Liban avant son renvoi dans son pays.

Also Known as Jihadi

L’histoire possible d’un homme, Aziz, racontée à travers les lieux qu’il a traversés : la clinique où il est né à Vitry, les quartiers où il a grandi, son lycée, l’université, le travail, et puis l’envol pour l’Égypte, la Turquie et finalement la route d’Alep, où il a rejoint le Front al-Nosra, en 2012. Un trajet jalonné par une seconde strate de récit, portée par des extraits d’une archive judiciaire : interrogatoires de police, écoutes téléphoniques, filatures… Des documents, comme les pages d’un scénario, qui se mêlent aux images et aux sons, pour composer un film qui porte moins sur un sujet singulier, Aziz, que sur le paysage architectural, politique, social et judiciaire dans lequel son histoire s’est déroulée.

Suppléments :

  • Court-métrages
Catégories : , , ,
Cette entrée a été publiée dans . Marquer le permalien .